Free Moov'

 

Autres Diplômes

Le diplôme d’ingénieur

La création de CentraleSupélec est l’occasion d’imaginer un cursus entièrement nouveau, conservant les meilleures pratiques des deux Écoles mais encore plus cohérent avec les attentes des employeurs et de la Société au XXIe siècle.

L’objectif est de proposer ce nouveau cursus aux élèves qui intégreront CentraleSupélec en septembre 2017, en cohérence avec la date de regroupement des deux campus principaux à Gif-sur-Yvette.

Jusqu’en 2019 (date de diplomation des premiers élèves rentrés sur le nouveau cursus), l’École continuera à délivrer les deux diplômes :

- Le diplôme d’ingénieur des Arts et Manufactures
- Le diplôme d’ingénieur Supélec 

 

Les Objectifs de la formation

Pour adresser les grands enjeux du XXIème siècle, les ingénieurs sont confrontés à de nouveaux défis notamment liés à la taille des systèmes (matériels ou immatériels), à la grande hétérogénéité de leurs composantes et aux phénomènes d’émergence. Ces systèmes mettent en jeu plusieurs disciplines couplées tant au niveau de la conception que du pilotage, les enjeux humains (dont économiques et organisationnels) et technologiques étant fortement imbriqués.

Dans la longue tradition humaniste des deux Écoles, CentraleSupélec continuera de former :

Des cadres supérieurs destinés à devenir des dirigeants d’entreprise ;
Des ingénieurs experts, pour l’entreprise ou pour la recherche publique ;
Des entrepreneurs, qu’ils créent des entreprises, les reprennent ou les développent.
Les diplômés de CentraleSupélec sauront appréhender la complexité des problèmes dans toutes leurs dimensions (scientifique, technique, économique, environnementale, sociétale et bien sûr humaine) en utilisant leurs facultés d’abstraction et leurs sens du concret et en gérant les interactions entre toutes les composantes des systèmes sur lesquels ils agiront.

Ils devront être capables d’innover, d’initier et de porter le changement, ce qui suppose une capacité à communiquer et à convaincre, du leadership, de l’audace, de l’ambition et, surtout, la volonté de réussir.

PHD

Depuis le 1er janvier 2015, l’université Paris-Saclay regroupe toutes les écoles

doctorales des établissements du plateau en un seul Collège Doctoral, dont celle de CentraleSupélec.

Ce collège décerne un diplôme unique, le doctorat de l’Université Paris-Saclay et est structuré en Écoles doctorales qui sont co-opérées par les établissements de l’Université Paris-Saclay. CentraleSupélec co-opére ainsi dès 2015 quatre Écoles Doctorales de l’Université Paris-Saclay :

- Interfaces 
- Sciences mécaniques et énergétiques, matériaux et géosciences (SMEMAG)
- Sciences et technologies de l’information et de la communication (STIC)
- Electrical, Optical, Bio-physics and Engineering (EOBE)
- En savoir plus sur le doctorat

 

Le doctorat sur le campus de Metz

Les doctorants du campus de Rennes sont tous inscrits dans l'école doctorale MATISSE (Mathématiques, Télécommunications, Informatique, Signal, Systèmes Electroniques) (1), qui regroupe tous les établissements rennais, université et écoles, ayant des activités de recherche dans ces domaines. Les doctorants postulent pour le diplôme de docteur de CentraleSupélec.

A la création de l'UBL (université de Bretagne Loire) en 2016, MATISSE sera remplacée par l'ED MathSTIC qui regroupera les doctorants de ces disciplines pour les 2 régions.

Le Master Sciences pour l'ingénieur

Ces formations graduées de haut niveau sont ouverts aux étudiants européens ou internationaux titulaires au minimum d'une licence, d'un bachelor, et aux étudiants en fin de formation de cycle d'ingénieur.

Ces formations conduisent au diplôme national de master et offrent ainsi un diplôme de standard international facilement identifiable, correspondant à l'échelon "M" en Europe. Il conduit à la poursuite des études sous forme doctorale ou bien à une insertion directe à haut niveau au sein de l'entreprise.

La durée d’un master est de 2 ans (120 ECTS). La première année, M1 (60 ECTS), et la 2e année, M2 (60 ECTS) sont organisées conjointement en co-habilitation avec d'autres établissements membres de l’Université Paris Saclay.

L'intitulé des Masters se décline en mentions et parcours.
- Les mentions font référence à des disciplines, ou à des champs professionnels.
- Les parcours permettent d’approfondir des thématiques de recherche ou d'application.

La totalité de l’offre proposée par CentraleSupélec en région parisienne (Gif-sur-Yvette et Châtenay-Malabry) se situe dans l’Université Paris-Saclay pour la prochaine période 2015-2019. La structuration pour Rennes et Metz demeure en discussion dans le cadre des COMUE.

Le programme est restructuré pour la période 2015-2019 autour de quatorze mentions et quarante parcours de deuxième année de Master (anciennement spécialités) qui reflètent les axes majeurs de développement de sa recherche en phase avec les nouveaux besoins de ses partenaires académiques et industriels :

  • - Économie de l'environnement, de l'énergie et des transports
  • - Sciences et Génie des matériaux
  • - Nuclear Energy
  • - Mécanique
  • - Génie des Procédés
  • - Génie Civil
  • - Énergie
  • - Informatique
  • - Génie Industriel
  • - Électronique, énergie électrique, automatique
  • - Ingénierie et ergonomie de l’activité Physique
  • - Innovation, Entreprise et Société
  • - Physique
  • - Mathématiques

 

MASTER SCIENCE (PDF)
Master Recherche à Saclay

Le Master Recherche à Rennes

Quelle que soit leur majeure, les élèves de 3ème année ont la possibilité de s'inscrire dans l'un des Masters Recherche que CentraleSupélec co-délivre avec des établissements partenaires.

Majeure ISA (Ingénierie des Systèmes Automatisés) : Master Recherche, spécialité Signal, Image, Systèmes Embarqués, Automatique (SISEA).
Majeure SERI (Systèmes Électronique, Réseaux et Images) : Master Master Recherche, spécialité Conception et Technologies des Systèmes (CTS) ou Master i-MARS.
Majeure SIS (Systèmes d'Information Sécurisés) :  Master en informatique, spécialité recherche, parcours "Sécurité  des contenus et des infrastructures".

De plus, les élèves ont aussi la possibilité de s'inscrire dans le Master Administration des Entreprises de l'Institut de Gestion de Rennes (dont un parcours du "Centre Franco-Japonais de Management").

Mastères spécialisés® CentraleSupélec

Depuis plus de 20 ans, CentraleSupélec propose des Mastères Spécialisés® (MS) alliant management et technologie.

Trois mots caractérisent ces MS : l’ouverture, l’excellence et la diversité.

Les Mastères Spécialisés® rassemblent des élèves aux profils variés : jeunes diplômés d’écoles d’ingénieurs, écoles de commerce ou universités, jeunes actifs, cadres confirmés venant du monde entier (35% d’internationaux dans les promotions).

Formation d’excellence, alternance de cours théoriques et de travaux pratiques, lien direct avec les intervenants des entreprises partenaires de dimension internationale… Tous les atouts sont réunis pour que les étudiants en Mastères spécialisés® de CentraleSupélec puissent brillamment enrichir leur cursus et dynamiser leurs perspectives de carrière.

Que ce soit dans le cadre d'une reconversion professionnelle ou d'une évolution de carrière, les Mastères Spécialisés de CentraleSupélec permettent d'obtenir un diplôme de niveau Bac+6 au terme d'une formation d'une durée de 12 ou 18 mois.

Les Mastères Spécialisés® de CentraleSupélec sont accrédités par la Conférence des Grandes Écoles.

Qu’est-ce qu’un Mastère Spécialisé ?

Le Mastère Spécialisé est une formation post-diplôme à orientation professionnelle ayant pour but soit une spécialisation, soit une double compétence, incluant des enseignements théoriques, un stage en entreprise et une soutenance d’une thèse professionnelle.

Créé en 1986, le Mastère Spécialisé (MS) est un label de la Conférence des Grandes Écoles accordé après une accréditation très rigoureuse qui en assure l’excellence dans la durée.

Plus de 70 000 étudiants ont suivi ces formations d’excellence depuis leur création en 1986.

Voir tous nos Mastères Spécialisés